Abonnez-vous au fil RSS du Lablogatoire

LABLOGATOIRE


4 raisons pour sortir de sa zone de confort

 

potato-couch

 

En viellissant, on a tendance à devenir pantouflard. On ne veut plus se casser la tête, on ne veux plus avoir froid, on veux rester à la maison, on ne veut plus se faire suer, on ne veux plus forcer, on demande à notre blonde où sont nos souliers au lieu de s’efforcer à les chercher. Bref, on s’enfonce bien profondément dans notre zone de confort. Et ça, il n’y a rien de pire à mon avis pour arrêter d’avancer. Voici donc 4 raisons pourquoi on doit sortir de notre zone de confort à mon avis.

  1. Pour votre cerveau.
    Pour cet organe qu’on utilise à tous les instants de notre vie, l’adage “use it or lose it” s’applique. À vouloir ne plus se casser la tête, on finit par la rendre amorphe. On perd la mémoire et la vivacité d’esprit. Ensuite, tout déboule. Le cerveau, ça se garde en forme, mais il faut éviter la paresse intellectuelle. Il faut apprendre de nouvelles choses constamment.
  2. Pour votre santé mentale.
    Il n’y a rien de pire que la routine pour l’humeur, le couple et tout le reste. À faire toujours la même chose, on finit par se sentir à moitié endormi, on voit tout terne. De sortir de notre zone de confort nous permet de se faire réveiller un peu.
  3. Pour la santé physique.
    Oui on est bien sur un divan. Mais on est encore mieux sur un divan après une sortie sur deux roues ou à la course. Mon parrain me citait Voltaire l’autre jour qui disait “Quand le corps est fort, il est obéit. Quand il est faible, il commande.” C’est tellement vrai.
  4. Pour se sentir en vie.
    On n’est sensible qu’aux contrastes, on s’habitue à tout. De là découle notre grande capacité à s’adapter, mais aussi notre malheur de toujours vouloir autre chose. Ce n’est pas la vitesse qui est excitante, mais surtout l’accélération. Quand on sort de notre zone de confort, on se fait brasser, on vit des stress, des gros hauts et des gros bas mais au moins, on se sent en vie. Parfois je regarde les vaches dans le champs avec un peu d’envie pour leur quiétude, mais il faut se raviser. En tant qu’humain on est infiniment chanceux d’avoir tant de potentiel, il faut l’utiliser!

C’est étrange comme contraste: Plus on fait d’efforts dans la vie, plus elle devient facile. J’avais déjà lu dans une pub que “la vie commence à la limite de notre zone de confort.” Il faut se donner la peine de s’y aventurer pour se rendre compte de ce que ça peut nous apporter à tous points de vue.

[Photo: Emily Michelle sur flickr]

Mots-clefs :

4 commentaires sur “4 raisons pour sortir de sa zone de confort”

  1. J’apprécie de plus en plus la tournure que prend ton blog :-)
    Et… je soulignerai (et surlignerai) avec plaisir ton 4e point qui, selon moi, est le plus important .. “pour se sentir en vie”, comme un bon crochet du droit ou un vent vif et froid.

  2. [...] que tout le monde devrait être capable de tout faire. Pour que le projet avance, certains doivent quitter leur zone de confort et en apprendre des autres. À long terme, je crois que c’est très positifs pour une [...]

  3. “En viellissant, on a tendance à devenir pantouflard.” :
    Parfois, j’ai l’impression qu’à l’age de 20/23 ans certaines personnes se sont déjà retranchée sur leurs compétences et adapteront leur attitude pour ne plus changer ………….

  4. Samuel dit :

    Je dois avouer que c’est aussi ce que je vois. C’est malheureusement difficile de garder l’équilibre entre l’efficacité qu’on tire des méthodes connues et la volonté de toujours apprendre… surtout hors du domaine académique.

Laisser une réponse

Autres billets