Abonnez-vous au fil RSS du Lablogatoire

LABLOGATOIRE


Portrait du gars technique en 8 points

De la même manière que Yvon Deschamps peut faire des blagues sur les Vieux parce qu’il a les cheveux blancs, je me permet de faire un portrait du gars technique en étant un moi-même. Le gars technique est un ingénieur, un programmeur, un DBA, un physicien, etc. Quelqu’un qui passe ses journées à concevoir et interagir avec des objets ou des programmes. Cet auto-portrait stéréotypé pourra aider d’autres types de personnes à nous comprendre. Il pourra aussi servir aux autres, comme à moi, à se regarder dans le miroir et à se dire que parfois, on n’a pas aussi raison qu’on aime le penser.

Le gars technique:

  1. Aime avoir raison et surtout, n’aime pas avoir tort.
    Le gars technique est intelligent et il le sait. Généralement, il s’en tirait bien à l’école ou nourrissait une passion parallèle dans laquelle il excellait. Depuis des années, il est conditionné à trouver la bonne réponse. Tellement qu’il en a fait une profession. Il est donc normal qu’il aime avoir raison.Autant il éprouve une réelle satisfaction à trouver la solution pour régler un problème, autant il se frustre devant une machine qui refuse d’obéir. À force de passer ses journées à parler aux machines, il transpose parfois ces réactions aux humains qu’il côtoie.

    Le gars technique a toujours la meilleure solution. Il reçoit toujours un autre gars technique en se disant que sa propre solution est la meilleure. Ainsi, une discussion de plusieurs gars techniques sur la méthode à choisir pour régler un problème peut parfois vexer les égos.

  2. Trouve souvent que parler est une perte de temps.
    Le gars technique parle le langage des mathématiques, de la physique, de la programmation, des schémas et des graphiques. Ce sont des langages précis et denses.Pour lui, les mots sont inefficaces. Ils sont flous, sujets à l’interprétation. En plus des mots, il y a ceux qui les disent. Souvent trop de mots sont dits, hors sujets. Comme le gars technique comprend vite, il n’aime pas quelqu’un qui répète. Tout ça devient encore plus intolérable pour lui lors d’une réunion regroupant trop de personnes.

    Le gars technique est dans le jus, donc il n’aime pas l’inefficacité.

  3. Voit des analogies entre les systèmes et les autres aspects de la vie.
    À force de schématiser et de modéliser, il en vient à voir le monde ainsi. Il reconnaît des comportements de systèmes physiques dans des systèmes humains: contrôle de procédé dans la gestion d’une équipe, fréquences naturelles dans l’achalandage d’un site web, théorie Darwinienne dans le succès d’une équipe diversifiée, compare le cycle de vie des étoiles à celui des entreprises… Bon, OK, ça c’est peut-être seulement moi.
  4. Hait la paperasse.
    Comme il est pas mal dans sa tête, le gars technique n’aime généralement pas sortir d’un moment de concentration pour avoir à s’occuper de préoccupations très terre-à-terre. La paperasse que sont les formulaires et les factures représentent pour lui le démon.
  5. Ne supporte pas la bullshit.
    Il prétend ne pas pouvoir bullshitter dans son travail parce que ce qu’il fait ne s’adresse pas directement à un autre humain. Il peut tourner son code, ses calculs ou son design pour que ça marche à peu près mais il sait que tôt ou tard, ça va péter. Le gars technique consciencieux s’exige donc de ne pas bullshitter. Il est insulté que d’autres ne s’imposent pas cette même rigueur.
  6. Est (trop) cynique.
    Le cynisme du gars technique est alimenté par plusieurs sources.Tel que mentionné précédemment, il aime avoir raison. Il est donc frustré de se faire imposer des décisions qu’il ne juge pas les bonnes. Ceci est accentué par le fait que des choix qui paraissent anodins pour des décideurs ont parfois un impact considérable sur le travail que lui a à accomplir. Il considère que les décideurs n’ont parfois simplement pas les connaissances pour prendre des décisions éclairées. Il voudrait lui aussi décider. Lorsqu’il commence à décider dans son travail, il est parfois nostalgique des journées à être dans sa bulle à faire du travail concret.

    Le point précédent sur la bullshit contribue aussi au cynisme du gars technique. Tous ceux qui bullshittent viennent ajouter du poids au cynisme. Il s’agit généralement, en partant du plus important: du politicien, de l’homme d’affaire sans valeur, du publicitaire ou encore de l’avocat verreux. En fait, il trouve injuste que toutes ces personnes, qui selon lui n’apportent pas autant que lui, soient plus riches et mieux vus que lui. Pourtant, dans le choix de son emploi, l’argent n’est pas nécessairement son premier critère. Il porte en effet une attention particulière aux défis techniques qui l’attendent de même qu’aux compétences de ses compatriotes.

    Ce cynisme est vécu différemment selon le gars technique. Pour certains, il vont prendre ça en riant de toutes les situations absurdes de la vie. Pour d’autres, le cynisme va empoisonner leurs coeurs et les rendre aigris, pour le plus grand malheur de leur entourage et d’eux-même. D’autres enfin passent à l’action, prennent le taureau par les cornes et s’organisent pour influencer le monde autour d’eux.

  7. Fait parfois des blagues utilisant des notions techniques.
    Les procédés humoristiques utilisés sont généralement l’exagération d’un phénomène qui devient impossible, ou encore l’attribution d’un terme technique à une personne ou une situation. Ces blagues provoquent au mieux un rire de faible intensité chez ses collègues qui le comprennent. Si des personnes non techniques sont aussi en mesure d’entendre la blague, le sentiment provoqué chez eux est plutôt le malaise. En fait, à bien y penser, ces blagues sont rarement bien drôles.
  8. Est un gars.
    Les emplois d’ingénieurs et de programmeurs sont le dernier bastion des gars sur la marché du travail. Ceci influence l’ambiance au travail, dans les conférences, etc. Les outils n’ont pas à être esthétiques, il préfère être proche de la machine et en avoir le contrôle.

Le gars technique est aussi un humain. Ça lui prend donc de l’amour, mais pas trop directement car il a de la difficulté à gérer ça.

21 commentaires sur “Portrait du gars technique en 8 points”

  1. Cyril dit :

    Bon, j’avoue, je me suis reconnu…

  2. jaguie dit :

    Peux envoyer ça à ma Mère et à mes Ex, ça me permettra d’éclaircir certains points ;)

    Merci !

  3. Sugi dit :

    Bravo pour cet articles génial, j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à le lire et je pense que ton résumé du “gars technique” est parfait.
    Bonne continuation!

  4. Mais c’est de moi que tu parles ! Belle description en tout cas, c’est bien vu !

  5. Adrien dit :

    Très impressionnant, tout à fait moi !
    Il faut croire qu’on est tous les mêmes :)

  6. méchantemaitressedecolequi passaitparlà dit :

    le gars technique tape plus vite que son ombre ^^
    bien que terriblement cultivé il parvient à battre l’auteur au compteur des coquilles en ligne (gros exploit en soi) :

    - il a tort avec un t il est tordant avec un d
    - il hais la paperasse sans accent particulier, à moins de le faire simplement au passé avé l’accent

    il a bon généralement bon caractère (d’imprimerie ;) et prend bien le conseil typographique

  7. Dominick dit :

    Eh bien disons qu’une partie du monde aujourd’hui se retrouve dans cette catégorie … les années d’école ont formé des gens consciencieux et efficients, des gars techniques qui se retrouvent engagés au travail avec des ” politiciens, des hommes d’affaires sans valeur, des publicitaires ou encore des avocats verreux.” dont les choix politiques sont perçus comme injustes et leur impose de se réfugier encore plus profond dans “le technique”.
    Alors kil faudrait tout faire péter!

  8. héhéhé Excellent comme post. Je ne peux pas dire que je ne suis pas reconnu à au moins UN endroit.

  9. “Voit des analogies entre les systèmes et les autres aspects de la vie. … Bon, OK, ça c’est peut-être seulement moi.”

    Oui, je confirme, ça c’est seulement toi! ;)

  10. Samuel dit :

    @Méchante maitresse d’école, merci, je ne le prend pas mal ;).

    @Dominick, c’est une belle formulation, “se réfugier encore plus profond dans le technique”, bien creux dans notre zone de confort… Mais en effet, probablement pas la solution si on veut changer les choses.

    @Tous les autres, content de voir que je ne suis pas seul!

  11. la copine d'un geek dit :

    bravo pour cette belle description (et véridique!), je reconnais non seulement mon geek mais également tous ses amis….! ^^

  12. heri dit :

    lolz

    excellent.

    apparement le gars technique est aussi bon en technologie

  13. adorablemaitressedecole quirepassaitparici dit :

    @sebastienm
    nan nan moi aussi suis dans les analogies systèmes / gens
    je vois des gens binaires partout ? ça compte? ^^

    @tous les autres
    surtouuut changez pas c’est technique basique qu’on vous aime

    j’ai pas dit brut épaisse j’ai dit ‘ au sens ultra positif du gars technique à fond dans le concret qui fait marcher les choses de dedans - après avoir tout fait péter d’abord, s’entend :P

    zou!

  14. Nicolas Lauzier dit :

    Génial comme post! Seule petite correction cependant, les blagues techniques peuvent être très drôles… ;op

  15. Samuel dit :

    En fait Nic, tu penses qu’elle est drôle quand tu la dis ;).

  16. Tone dit :

    ouep. très bon article.

    le point 1 c’est pas mal moi ca…

    je vais faire lire ca a ma blonde, elle va en tomber sur le dos j’crois :P

  17. stephane dit :

    un vrai miroir cet article !!!!!!!!!!!!
    si j’étais courageux (je le suis pas), je le transfèrerais aux autres membres de l’équipe ;)))

  18. ASSYA dit :

    Une réalité absolue , c’est dommage que je le lise seulement maintenant. Je l’aurai un peu plus compris. Bon! Rémi, sorry! envoie ce mail avant de courtiser une femme. Elle saura te comprendre.

  19. Samuel dit :

    Dire que j’aurais pu sauver un couple…

  20. Ian Delisle dit :

    Heureux de voir que pour une fois, on ne stereotype pas le gars technique en disant qu’il n’a jamais eu de copine…

  21. Samuel dit :

    C’est que les descriptions habituelles ne doivent pas venir de gars techniques :).

Laisser une réponse

Autres billets